La Protection Judiciaire de la Jeunesse

La Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ) prend en charge et encadre les mineurs qui font l’objet d’une décision de justice pour leur permettre de comprendre la portée de leurs actes et s’insérer dans la société. Elle se mobilise avec tous les acteurs de la justice des mineurs et de nombreux partenaires dans les domaines de l’éducation, de l’insertion, de la culture, du sport et de la santé pour apporter une réponse adaptée à la situation de chaque jeune qui lui est confié.

En 2016, 138 769 jeunes ont été pris en charge par les services de la PJJ en France .

La direction de la protection judiciaire de la jeunesse :

  • Apporte aux magistrats une aide permanente, pour les mineurs délinquants comme pour les mineurs en danger, notamment par des mesures dites «d’investigation» permettant d’évaluer la situation des mineurs.
  • Met en œuvre les décisions des tribunaux pour enfants dans des établissements et services de placement et de milieu ouvert du secteur public ou du secteur associatif habilité.
  • Assure le suivi éducatif des mineurs détenus en quartier pour mineurs ou en établissement pénitentiaire pour mineurs (EPM).
  • Contrôle et évalue l’ensemble des structures publiques et habilitées qui suivent des mineurs sous mandat judiciaire.
  • Contribue à la rédaction des textes concernant les mineurs délinquants ou en danger (projets de lois, décrets et divers textes d’organisation).

 

Les chiffres clés 2016 de la région Occitanie

  • 12 222 mineurs pris en charge par les différents services éducatifs

>>> Soit environ 1% de la population des moins de 20 ans

  • 80% dans le secteur public et 20% dans le secteur associatif habilité
  • 60% dans le cadre pénal et 40% dans le cadre civil
  • 73% sont des garçons
  • 18 223 mesures ont été prononcées

>>> Soit une augmentation de 5% par rapport à 2015