PRESSE

Mayotte représentera l’Outre-mer

6 mars 2018

 

Les jeunes se préparent avec le chef Fabien GIMENEZ

 

Mayotte, l’île au lagon de l’océan Indien, participera pour la première fois aux Parcours du goût. Elle sera, cette année, le seul représentant de l’Outre-mer.

 

C’est avec une curiosité gourmande que le petit collectif composé d’éducateurs et de jeunes du service territorial éducatif de milieu ouvert et d’insertion (STEMOI) de Mamoudzou, pour certains hébergés à l’établissement de placement éducatif (EPE) de DAGO (association MLEZI MAORE), découvre le monde de la restauration.  

Tous les samedis matins, ce petit groupe s’organise autour du charismatique Fabien GIMENEZ, chef de l’une des meilleures tables de Mayotte, « Le Panna Cotta ». Intronisé par les Compagnons d’Escoffier, le chef est par ailleurs enseignant au lycée hôtelier de Kaweni.

Les ateliers se déclinent au gré des compétences acquises. Certains de ces jeunes n’étaient encore jamais entrés dans un restaurant. Ils découvrent de nouvelles saveurs insoupçonnées et le plaisir partagé de la réalisation collective d’une recette unique, inventée pour l’occasion à base de produits locaux et de produits imposés par le concours.

« La cuisine, c’est faire plaisir aux autres »

 

Fabien Gimenez

Dans un département où plus de 80% de la population vit en-dessous du seuil de pauvreté, le rapport à l’alimentation n’est pas toujours synonyme de plaisir mais parfois de survie. Or, selon les propos du chef, dans cet atelier : « On nourrit les gens, on ne les engraisse pas » ;  « La cuisine, c’est faire plaisir aux autres ».

Un changement radical de philosophie, une ouverture vers l’ambition, le projet et la construction d’un nouvel avenir. Un challenge éducatif que relèvent Axelle, Benjamin et Chamoussia, les éducateurs encadrants et porteurs du projet.

Soutenue par tout le territoire et par de nombreux partenaires et sponsors, l’équipe de Mayotte sera chargée d’une belle dose d’énergie positive, utile à la compétition.

La mise en valeur du stand, aux couleurs et aux saveurs des tropiques, permettra aux visiteurs de voyager vers l’Océan Indien, au cœur d’un des plus beaux lagons du monde….

Le déplacement de la délégation mahoraise à Toulouse, puis à Paris permettra de développer encore l’ambition de ce projet en y intégrant une approche citoyenne, républicaine et humaniste, visant à la lutte contre les discriminations. Les visites du Sénat, du Mémorial de la Shoah et de l’Institut du Monde Arabe seront notamment au programme et permettront de réaliser un documentaire-témoin qui pourra être valorisé.